Zoom sur le métier de Marionnettiste

Tout le monde a été un jour ou l’autre séduit par les techniques d’un marionnettiste ! Que ce soit dans un théâtre, dans une ruelle, ou même dans un spectacle pour enfant, le marionnettiste a toujours su plonger l’esprit humain, comme une marionnette, dans un univers plein de fous rires et d’émerveillement.

breadandpuppet

Histoire du métier

En fait, la marionnette était d’abord un objet sacré, avant d’être un objet d’amusement. Dérivant du mot « marie », la marionnette désigne d’abord une statue sacrée, sorcière ou profane.

Dans la France du 17e siècle, le spectacle des marionnettistes a commencé à être présenté à Paris à l’occasion des foires annuelles. Jean Brioché, le célèbre marionnettiste présente sa Polichinelle sur le pont Neuf. L’humour décalé, noire et glauque, ainsi que les allusions grivoises ont toujours fait partie du menu préféré servi lors du programme dédié. Manipuler l’esprit des spectateurs pour les faire découvrir des vérités ou des idées a toujours été possible car les spectacles sont généralement moins censurés que sur les autres arts d’expression.

Le spectacle des marionnettes est aussi présent dans d’autres cultures. Par exemple, le théâtre des ombres, le plus ancien théâtre des marionnettes, est une forme asiatique de théâtre de marionnettes durant lequel les figurines sont éclairées et leur ombre projetée sur un écran. Populaire dans l’Asie du sud-est, elle s’exporte aussi en Europe.

Le métier de marionnettiste

Créatif et animateur averti, le marionnettiste est un artiste comédien ou interprète qui produit des spectacles vibrants en utilisant des marionnettes qu’il crée lui-même. Il lui faut être un fin technicien, manipulé efficacement ses marionnettes grâce à différentes techniques : gaines, fils, tringles ou ombres.

Il faut aussi connaître les matières et l’art plastique. Avec soin, il cherche la matière qui convienne, que ce soit le bois, le papier, le tissu ou encore la terre. Toujours à la recherche d’innovation, cet artiste tient compte de toutes les avancées en termes de matière, de morale, de société ou de technologie. Chant, conte, danse, peinture, sculpture, couture, son, lumière, scénographie… autant de techniques à utiliser pour captiver le public !

La formation

L’offre en formation continue n’est pas très ouverte dans le domaine du marionnettiste. Formations et stages sont dispensés par des organismes tels que l’Institut international de la marionnette. En France, l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette à Charleville-Mézières permet de faire un cursus de formation complet, sanctionné à la fin par un diplôme à valeur nationale : le diplôme des métiers d’art de la marionnette (DMA) homologué au niveau III.

Certains cycles de formations spécialisées sont proposés par des établissements et des ateliers privés.

Quelques marionnettistes célèbres

guignolGuignol, créé à Lyon en 1808 par Laurent Mourguet fait toujours la joie du public français aujourd’hui. Et même, Les Guignols sont devenus internationaux avec l’avènement des technologies de l’information et de la communication.

Citons aussi les très célèbres marionnettes du The Bread & Puppet Theatre, qui est une compagnie de théâtre et de marionnettes installé dans le Vermont qui s’est élevé récemment contre le mur élevé en Israël sur le territoire palestinien, provoquant comme dans tout art expressif et libéral, un tollé auprès de la communauté juive américaine.

C’est cela le « real » marionnettiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *